The Peace Foundation

Notre passage en Nouvelle-Zélande qui nous a offert l’opportunité de découvrir une école tout à fait atypique et des paysages incroyables (ce qui ajoute toujours au plaisir), fut aussi pour nous l’occasion de rencontrer et d’établir un partenariat avec la Peace Foundation. Nous en avons fait une très simple annonce sur les réseaux sociaux car nous voulions vous décrire un peu plus en détails ce qu’est cette association et surtout ce que nous allons faire ensemble.

 

La Peace Foundation fut créée en 1975 par un groupe d’amis néo-zélandais, tous suivant un cursus universitaire innovant et unique à cette époque et qui basait son enseignement sur les différentes manières de développer et entretenir une paix durable au niveau mondial. Leur développement se fait dans les années 80 et l’association croit en nombre et ressources, au point qu’en faisant intervenir dans leur pays des experts mondiaux sur le nucléaire, ces derniers vont jouer un rôle décisif dans l’arrêt de tout programme nucléaire et fabrication d’armes en Nouvelle-Zélande en 1986.

Forte de cette énorme victoire, l’association se développe dans de nombreux domaines et dans tout le pays pour promouvoir la paix, et plus particulièrement dans un domaine qui nous intéresse fortement, l’éducation.

Dès 1991, l’association lance un programme de médiation dans les écoles du pays, programme toujours effectif aujourd’hui et présent dans plus de 300 écoles. Le but est assez simple mais redoutablement efficace : l’association dispense des formations de gestion des conflits dans les écoles, adaptées chaque fois à l’âge des enfants, et nomme des «Peer» ou médiateurs en français qui deviennent des référents dans leur classe. Ces derniers auront donc pour mission de promouvoir un dialogue entre les partis afin d’éviter toute violence et en utilisant la psychologie et les outils fournis par la Peace Foundation.

 

Après 25 ans, il est certain que le programme est un franc succès mis en avant par plusieurs études au sein du pays. En formant les élèves à adopter si jeunes une attitude responsable et respectueuse, et en leur montrant que la non-violence suffit à résoudre les conflits, les mentalités ont beaucoup évolué et les conflits dans les écoles drastiquement diminués, ou tout du moins leurs conséquences. Nous avons pu rencontrer la directrice de ce programme et l’échange fut fort intéressant et donne évidemment de nombreuses idées ! Qui plus est et grâce à son réseau d’écoles, l’association va nous mettre en contact avec d’autres écoles en Nouvelle-Zélande afin que celles-ci puissent participer au projet Peach et échanger avec les élèves du monde entier, ce qui est une formidable nouvelle.

 

La Peace Foundation a aussi mis en place le programme Kia Tau Te Rangimarie, qui est un programme de résolution des conflits au sein de l’école, des familles et des communautés pour les Maoris. Cela permet d’acquérir des compétences pour mieux communiquer en tenant compte des différences culturelles afin de gérer les conflits de manière constructive.

 

L’autre grand succès dans l’éducation porté par la Peace Foundation est un évènement annuel appelé Peace Week. Cela fait plusieurs années maintenant que l’association propose chaque année en Aout (hé oui il y a école en Nouvelle-Zélande car c’est l’hiver) aux écoles de leur pays mais aussi du monde entier, de promouvoir la paix lors d’une semaine dédiée.

 

Souvent à thème, cette semaine est l’occasion de faire des ateliers avec les élèves mais aussi de les laisser s’exprimer à travers n’importe quelle forme, dans le but de promouvoir la tolérance, le respect d’autrui et la fin des conflits.

En accord avec ces valeurs que nous défendons évidemment et qui sont ce pourquoi Peach existe aujourd’hui, nous avons pris la décision de participer à cet évènement. Nous allons donc tacher de faire participer toutes les écoles que nous avons et que nous allons rencontrer à cette semaine spéciale, mais aussi de la proposer à des écoles en France. C’est ici que nous avons besoin de votre aide, si vous connaissez une école ou classe susceptible de participer, n’hésitez pas à en parler autour de vous, de même si vous êtes parent ou encore mieux professeur !

 

Peach se fera un plaisir de faire l’intermédiaire avec la Peace Foundation pour inscrire l’école sur la liste officielle. Etant donné qu’il n’y a pas de classe en Aout dans notre pays, la semaine peut être programmée en Juin par exemple à la fin de l’année scolaire et consiste simplement à encourager les enfants à promouvoir cela grâce à des ateliers que nous pourrons transmettre, ou tout simplement en les faisant dessiner, fabriquer une bannière,… bref tout est possible !

 

Nous sommes vraiment très enthousiastes à cette idée, l’année dernière la Peace Week a réuni 286 écoles, la plupart en Nouvelle-Zélande mais aussi certaines en Europe et Asie. Le but est cette année de faire mieux et surtout de promouvoir cette semaine à l’international pour provoquer des échanges, autant vous dire que cela nous tient à cœur ! 

Cette rencontre avec la Peace Foundation, son soutien dans notre démarche et l’établissement de notre partenariat est une très belle opportunité pour Peach. La Peace Foundation est un bel exemple d’ONG qui réussit son pari de changer les choses, elle compte aujourd’hui 6 membres salariés mais surtout des centaines de bénévoles ainsi que des milliers de médiateurs professeurs et élèves, et a réussi à lever plus de 150 000 euros de fonds lors de leur Crowdfunding en 2016.

C’est un beau partenariat qui se profile et nous espérons que vous serez aussi enthousiastes que nous.
Nous vous souhaitons une très bonne semaine et vous disons à la semaine prochaine !

Écrire commentaire

Commentaires : 0